Présidentielles : comment les vivons-nous ?

Le Café Psy du 06.04.17

3f03895v-1920

C’est un thème un peu inhabituel que nous abordons aujourd’hui. Et pourtant, il y a une vraie dimension psychique dans les débats qui nous agitent à l’approche des Présidentielles. Cette élection-ci, plus qu’aucune autre dans la cinquième République, nous confronte à la question de nos valeurs. Lire la suite

A la recherche du temps…

Le Café Psy du 02.03.17

The_Persistence_of_Memory

Notre vie toute entière est conditionnée par le temps qui passe. Enfance, adolescence, âge adulte, vieillesse. Le temps est le marqueur de la vie. Il donne du sens et une échéance, car nous le savons « limité ». Notre rapport au temps est donc en étroite liaison, sous différentes formes, avec l’angoisse de mort et, au delà, avec les autres angoisses qui la recouvre, comme celle du vide ou de l’abandon. Lire la suite

Contrôle, quand tu nous tiens ! – Introduction

Le Café Psy du 03.11.16

835486887

Les définitions et l’utilisation du mot de contrôle sont multiples et variées. Contrôler, c’est « soumettre quelqu’un ou quelque chose à un contrôle », c’est aussi « dominer ou contenir ses propres réactions ou sentiments », ce que le langage populaire appelle « contrôler ses nerfs ». Avoir ou prendre le contrôle c’est aussi « pouvoir diriger un phénomène, un processus, intervenir dans son évolution » (Larousse). C’est encore, « avoir sous son autorité, sous son pouvoir une collectivité, un ou des individus ». A la table de la notion de contrôle, s’invite donc celle de la maitrise et du pouvoir. En synthèse, nous pouvons considérer que, contrôler c’est donc prendre le pouvoir sur quelque chose ou quelqu’un. Et bien souvent… sur nous-même.

Lire la suite

Mon père et moi – Introduction

Le Café Psy du 08.09.16

picasso1-autoportrait-1901

Au commencement étaient le père et la mère. Un couple parental. Autrement dit, sans père, il n’y pas de mère « suffisamment bonne ». Nous parlons ici bien sûr de fonction symbolique. Une mère isolée est tout aussi capable de faire exister le père dans le psychisme de son enfant. Lire la suite

La honte, entre intime et social – Introduction

Le Café Psy du 07.04.16

Flandrin_Hippolyte_1805-1864_-_Jeune_homme_nu_assis.._1855_-_Louvre

Saint Augustin l’affirmait déjà au 4ème siècle : « Il est honteux d’être sans honte. » La honte est profondément humaine, peu d’entre nous y échappent, et parmi ceux-là, par exemple, les pervers narcissiques. Ce qui les caractérisent ? L’absence de l’autre en tant que sujet vivant et pensant. Or la prise en compte de l’autre, de son regard sur nous, est justement constitutive de la honte. Lire la suite

L’argent aurait-il une odeur ? – Introduction

Le Café Psy du 03.03.16

tumblr_noqtkx8ytS1uom2zvo2_1280

Shakespeare posait la question d’être ou ne pas être. L’argent pose celle d’avoir ou ne pas avoir. Et si au fond, il s’agissait de la même question ?

Si l’on pousse les choses à l’extrême, ne pas avoir d’argent nous renvoit fantasmatiquement au risque de mort. Vais-je pouvoir assurer ma survie ? En avoir beaucoup, nous amène à douter de l’attachement des autres. M’aime-t-on pour moi ou pour mon argent ? Lire la suite

Frères, soeurs, enfant unique : que reste-t-il de nos amours (et de nos haines) ? – Introduction

Le Café Psy du 04.02.16

87163857

Voici ce qu’écrit la psychanalyste Chantal Lechartier-Atlan dans la Revue Française de psychanalyse : « Le fraternel est le banc d’essai de la vie psychique adulte avec un interlocuteur à sa taille, qu’il s’agisse de jalousie et de haine ou d’amour, y compris érotique. » Autrement dit, nos relations fraternelles nous apprennent à vivre la coexistence de sentiments contraires et conditionnent en grande partie nos futures relations sociales. Lire la suite

Donner, recevoir – Introduction

Le Café Psy du 07.01.2016

thumb_IMG_0106

Le physicien Albert Einstein affirmait : «  La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir. » Pour nous, les psy, cette idée très valorisée du don est à questionner, car peut-on vraiment donner, si l’on ne sait pas recevoir ? Lire la suite